Kenya / One World Network: Les serviettes hygiéniques réutilisables, le rapport de situation

Les serviettes hygiéniques réutilisables, le rapport de situation

PBF travaille au Kenya avec l’ONG locale « One World Network » et en partenariat avec les locaux pour développer des solutions durables à divers problèmes.
Depuis deux ans, la Communauté a du mal à fournir des serviettes hygiéniques aux filles. Nous en avons rendu compte, voir
https://bachmann-foundation.org/2018/03/02/fevrier-2018-kenya-un-reseau-mondial-les-serviettes-hygieniques/

La situation

Il est un problème commun mais peu connu que les filles en Afrique ne vont souvent pas à l’école et restent à la maison à cause de leurs règles. Selon l’UNICEF, une adolescente sur dix en Afrique subsaharienne manque d’instruction en classe ou est totalement absente en raison de son cycle menstruel. Beaucoup de filles utilisent des remèdes inappropriés et non hygiéniques tels que des chiffons, des journaux ou des feuilles.

Les blocs de projets sanitaires Les blocs de
projets visent à donner de la dignité aux filles et à réduire le taux d’absentéisme et d’abandon scolaire.

Notre solution
Notre approche est un pack d’hygiène absorbant en coton, composé d’une sous-couche et d’une culotte. Ceci est entièrement lavable et donc réutilisable. Le pack peut être utilisé avec une bonne hygiène pendant un an avec un nettoyage et un soin soigneux. Le tampon ne contient pas de gels ni de produits chimiques absorbants et est entièrement biodégradable. Le projet comprend également une éducation complète des filles et des garçons et une consultation.

Plus grand Plan
One World Network a recherché et recueilli plus de 10 000 dollars pour une campagne d’un an en consultation avec d’autres acteurs locaux. L’objectif est de créer un modèle d’entrepreneuriat social dans la production de serviettes hygiéniques. Les serviettes devraient être abordables pour l’assainissement dans les écoles et pour les habitants des zones rurales et des taudis à faibles revenus.

Nous avons identifié la technologie approtech en Inde, où les entreprises sociales proposant des produits d’hygiène sont en plein essor.
L’objectif est de fournir des emplois aux femmes marginalisées, de leur permettre de gagner décemment leur vie et de sauver les filles des absences à l’école.

Par conséquent, nous voudrions demander à nos bienfaiteurs, en particulier les mécènes et les sponsors du FBP, de soutenir ce projet idéaliste.

Merci beaucoup!
Georg Orimba