Juillet 2018: Dan Amolo nouveau coordinateur de projet

Dan Amolo nouveau coordinateur de projet

Nous sommes heureux d’annoncer la commande formelle de Dan Amolo (né au Kenya en 1974) en tant que coordinateur de projet de la Fondation.

Désormais, Dan sera principalement responsable de l’examen professionnel des demandes de projets et de l’examen des projets en cours. Son objectif principal est la durabilité des projets. Cela fait de Dan un pilier important de Peter Bachmann et du Conseil de fondation. Dan connaît les projets de la Fondation de sa propre perspective, cf. son CV ci-dessous.

Dan a grandi au Kenya. En tant que travailleur social dans les bidonvilles de Nairobi, il s’occupait principalement des enfants des rues jusqu’à ce qu’il rencontre Peter Bachmann en 2001. Peter était de nouveau sur la route de ses projets. Il était très intéressé par le travail de Dan. Dan et Peter sont restés en contact, et Peter l’a rencontré lors de sa prochaine visite pour découvrir les défis du travail avec les enfants des rues. De son expérience, Dan a pu identifier les plus pauvres des pauvres qui avaient le plus besoin de l’aide de la fondation. Peter a encouragé Dan à poursuivre ses études afin d’obtenir un diplôme reconnu, et la Fondation l’a soutenu dans cet effort depuis (ainsi qu’un plus grand nombre de jeunes talentueux).

Dan a obtenu son baccalauréat en éducation de l’Université de Nairobi au Kenya en 1999. En 2008, il a également reçu un diplôme supérieur en études africaines de l’Université catholique d’Afrique de l’Est à Nairobi au Kenya et de l’Université St. Mary’s au Minnesota. Il a également travaillé comme délégué syndical pour les projets de la Fondation au Kenya, en Éthiopie et au Sri Lanka. En raison de sa prudence, des projets dont la durabilité a été prouvée ont été inclus, et Dan a souligné que la Fondation restait indépendante, conformément à sa politique «pour les plus pauvres des pauvres»; Aide à l’entraide « restée fidèle.

Pour sa maîtrise, Dan a déménagé en Allemagne, où il a récemment terminé avec succès sa maîtrise européenne en travail social à l’Université catholique de Fribourg. Il est marié à un enseignant et vit aujourd’hui à Fribourg-en-Brisgau.

En mai 2018, la Fondation a engagé Dan un pourcentage de son temps pour continuer à soutenir les projets (communication, évaluation et suivi). La fondation récolte encore une fois les bons fruits de ses efforts.