Janvier 2017: Kenia: George Orimba: a propos de mon travail

A PROPOS DE MON TRAVAIL, UN MONDE-UN RESEAU

Mon nom est George Orimba, J’ai 25 ans. Je suis le premier dans une famille de 3 garçons (Georges, Godfrey et Benedict).J’ai perdu ma maman à l’âge de 12 ans en 1999.Elle est morte de pneumonie et ceci était l’une des expériences les plus pénibles de ma vie.  Nous vivions dans la banlieue de Mathare en Nairobi et mon père travaillait au Hilton Nairobi. Mon père n’as jamais voulu se remarié donc j’ai pris soin de mes cadets et en 2004 mon père aussi fût décédé d’une ulcère de l’estomac. C’était une autre année très triste pour nous.

George_Orimba

Contrairement à la plupart d’enfants orphelins à un jeune âge, notre oncle Dan Amolo Qui est un travailleur social à Mathare est venu à notre secours. Il à pris mes frères, Benedict et Godfrey dans un internat.  Je ne pouvais pas être admis dans cette école a cause de ma condition sanitaire. J’ai eu une infection hérité de ma mère donc je ne pouvais pas survivre dans un internat, j’ai vécu avec la famille d’un ami à Mathare et je me joindre aux autres enfants pour travailler dans la rue, en ramassant et revendant les plastiques et métaux pour le recyclage pour au moins m’offrir un repas. Quand  j’ai été admis à l’école secondaire, Dan m’as inscrit dans un internat à proximité où il pouvait venir intervenir rapidement si j’avais une attaque.

L’année 2007, ma vie et celle de mes autres frères à changé radicalement, Le Docteur Peter Bachmann que nous avons connut juste sur des photos et de part les livres et stylos que nous recevions de lui par le biais de Dan est venu à Nairobi et nous l’avons accompagné à baba Dogo pour visité l’un des nombreux projets qu’il finançait au Kenya et ailleurs dans le monde. Nous sommes devenus membres de la famille PBF et notre vie n’as plus jamais été pareille. Peter m’as soutenu durant toutes mes études et aider dans mon traitement à l’hôpital, Il à aussi communiquer avec moi comme un envoyé de Dieu, il est dans nos vies. Pater et Dan nous as introduit à Madame Elisabeth. Elle à pris soin de nous même sans nous avoir rencontré en personne.

Après les études secondaires, Peter m’as soutenu pour poursuivre des études en assurance et professionnel en photographie, j’ai eu une autre opportunité de rencontré Peter et les autres membres de la famille PBF en 2015 quand nous somme aller à l’inauguration du village construit pour le profit des sans abris à Lalibela.

Quand je suis revenu au Kenya après avoir passé un temps avec Peter, j’ai commencé un projet communautaire pour venir en aide aux enfants pour réaliser leurs rêves. Docteur Peter nous as soutenu pour organiser des matchs de football dans la banlieue, acheté des matériaux scolaires et un repas pour les enfants de famille pauvres qui vont à l’école et aussi distribuer des sacs de pharmacie pour les filles de pauvres familles et les Ecoles spécifiques à Mathare. Notre organisation, un monde un réseau continu à aidé les plus nécessiteux dans les environs de Mathare, Merci à PBF.

PBF nous à aussi acheté une machine de fabrication de brique pour les jeunes de la localité de Mbuye. Nous avons formés plusieurs jeunes qui peuvent fabriqués les briques pour la vente. Notre objectif futur est de construire une école hors du centre ville où nous donnerons la chance à plusieurs orphelins comme la chance que nous avons eu de la PBF.

Je veux travailler avec la PBF pour donner espoir aux sans espoirs et améliorer la vie des personnes démunis. Actuellement Je vis avec mon frère Benedict qui à étudié à l’université et notre maison à Nairobi est une maison qui appartient à plusieurs personnes qui bénéficient aussi de l’aide de la PBF.

Etre avec PBF fût très bénéfique pour moi au Delas de mon imagination, Mon docteur m’avait dit que les personnes ayant mon statut médical ne vivent pas plus de 13 ans en Afrique, mais je suis heureux d’avoir 25ans maintenant.

Notre activité principale

Club de sports
PBF collecte pour nous des maillots, des ballons, des chaussures que nous utilisons pour  organiser des équipes de jeux dans notre communauté locale. Ceci aide les jeunes à être occupé et loin du crime et du manque d’espoir.

le soutien pour l’école des orphelins
Beaucoup d’enfants arrêtent les études par manque du matériels scolaire comme les bics, livres et uniforme. Chaque mois nous sélectionnons les plus nécessiteux et nous leur venons en aide.

Cantine scolaire (Uji Project)
La plupart de nos petits frères et sœurs vont à l’école affamé. Nous leur offrons un simple repas et à boire chaque jour ceci comme petit déjeuner et repas de midi. Ceci à considérablement réduit les abandons dût à la famine.

Serviette hygiénique pour les filles dans les banlieues et écoles rurales
Les Adolescentes ne peuvent pas s’offrir des serviettes hygiéniques, elles abandonnent les études pour cette raison. Grâce au soutien de la PBF nous leur achetons des serviettes localement fabriqué

Fabrication des briques et logements des villageois
Plusieurs Jeunes villageois quittent le village pour un emploi ou une meilleure condition de vie dans les villes, ils finissent par se retrouver dans les banlieues sans emplois et sans logement, ce projet de fabrication de briques crée des emplois pour les jeunes, les frais de scolarisation pour les enfants et élèves dans les écoles et collèges de nos régions locales.

La maison communautaire à Nairobi
Nous hébergeons des jeunes qui n’ont ni famille, ni connaissance à Nairobi, nous vivons avec eux quand l’école n’as pas débuté, certains même sont logés par notre recommandation PBF dans les pays voisins comme Ethiopie.

 Placement des volontaires et logement
Nous voulons partager notre expérience avec les jeunes qui veulent nous aider dans notre travail. Nous voulons apprendre d’eux, et nous croyons qu’ils peuvent apprendre également de nous, les volontaires sont les bienvenus.

Merci
George Orimba

Please, share this information!